Formulaire Esta et Passeports obligatoires pour voyager aux Etats-Unis

Ecrit par Publié dans - Actualités & Voyage le 15 juin 2016 2 Commentaires formulaire-esta-voyage-Les-Etats-Unis

Nous en avons tous déjà entendu parler au moins une fois. Le gouvernement américain ne plaisante pas avec les procédures pour voyager dans leur pays.

L’autorisation ESTA. Qu’est-ce que c’est ? De l’anglais Electronic System for Travel Authorization, c’est un formulaire, simple et rapide à compléter en ligne, qui autorise les voyageurs à se rendre aux États-Unis sans visa pour une durée maximale de 90 jours. L’autorisation, valable deux ans à partir de son obtention ou jusqu’à la date d’expiration de votre passeport, vous permet de voyager aux Etats-Unis autant de fois que vous voulez durant cette période.

Depuis le 12 janvier 2009, date à laquelle a été mis en place le programme d’exemption de visa, beaucoup de choses ont été modifiées et notamment à cause de l’actualité de ces dernières années.
L’autorisation ESTA permet aux États-Unis d’être informés sur les personnes souhaitant se rendre sur le territoire américain. Le département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis contrôle en amont toutes les personnes qui veulent se rendre sur le territoire.

Nous devons cependant vous tenir au courant de nouvelles procédures qui ont été appliquées et auxquelles toutes les personnes n’ont pas connaissance jusqu’à présent. Suites aux tragédies qui sont apparues ces derniers mois, le gouvernement américain s’est vu dans l’obligation de renforcer sa politique appliqués au voyageurs.

Très récemment, depuis avril 2016, une nouvelle règlementation a vu le jour. Les personnes devront obligatoirement posséder un passeport de type électronique ou biométrique pour voyager aux Etats-Unis. Tout autre type de passeport sera refusé lors de l’embarquement.

Quelle est la différence entre ces deux passeports ? Le passeport biométrique contient en plus une photographie de votre visage et deux de vos empreintes digitales. Une petite astuce, pour savoir si le passeport que vous possédez actuellement vous permet de vous rendre aux États-Unis, regardez sur la couverture de votre passeport si ce symbol apparaît : symbol-passeport-biometrique-us

Une autre réglementation, cette fois plus ancienne, qu’il est important de préciser et qui pourrait vous éviter des ennuis, concerne les téléphones mobiles et autres appareils électroniques.
En juillet 2014, la procédure de contrôle avant l’embarquement s’est endurcie. Dorénavant, vos appareils électroniques devront être un minimum chargés pour que les douaniers puissent vérifier si ceux-ci sont de vrais appareils électroniques et non des appareils factices. Les agents doivent pouvoir contrôler les appareils électroniques pour savoir si un explosif n’est pas dissimulé à l’intérieur.
Donc si vous arrivez à l’aéroport et que vous craignez que votre smartphone ne s’éteigne, il est alors préférable de le mettre dans votre valise pour éviter tout problème. Les douaniers sont autorisés à confisquer vos appareils électroniques s’ils ne peuvent pas être allumés devant eux.

Un autre point, tout aussi important, concerne certains pays qui ont été mis sur une liste spéciale.
À l’avenir, les personnes de nationalité française ayant voyagé dans ces pays depuis le 1er mars 2011 ne pourront plus voyager avec une autorisation ESTA.

– Iran, Irak, Syrie, Soudan (les voyageurs ou les personnes possédant la double nationalité)

– Lybie, Somalie, Yemen (seulement pour les voyageurs)
Les personnes qui ne peuvent pas obtenir d’autorisation ESTA devront alors obligatoirement faire une demande de visa.

D’autres critères sont à prendre en compte avant d’effectuer votre demande. La raison de votre venue sur le continent américain doit être bien définie. Vous devrez justifier auprès des autorités compétentes pourquoi vous souhaitez voyager. Les seules raisons qui vous autorisent à bénéficier du programme d’exemption de visa est si vous voyagez pour des raisons touristiques ou professionnelles. Les voyageurs qui transitent aux États-Unis sont également dans l’obligation de demander une autorisation ESTA.

Les autorités recommandent de compléter le formulaire au plus tard 72 heures avant votre départ. Cependant, il n’est pas impossible que vous vous fassiez refuser votre autorisation si vous avez, par exemple, fait une faute de frappe lors de la saisie de vos données personnelles. C’est pourquoi nous vous conseillons plutôt de demander votre autorisation dès que vous envisagez un voyage aux États-Unis.

Pour conclure, vous devez prendre conscience que l’autorisation ESTA n’est, en aucun cas, comparable à un visa. Comme le nom l’indique, c’est une autorisation qui vous permettra de voyager aux États-Unis. Mais aux yeux du gouvernement américain, vous ne disposez pas des droits pour rentrer sur le territoire comme le permettrait un visa. En effet, les douaniers sont autorisés à vous refuser sur le territoire américain si la raison de votre visite leur semble suspecte.
Il est rare que quelqu’un se fasse refuser son entrée aux États-Unis, mais il est commun que certains voyageurs doivent parfois se plier à un interrogatoire un peu plus poussé lors de leur arrivée sur le continent américain.

Pour en savoir plus, consultez le site web formulaireesta.org.

Partager sur les réseaux sociaux

(2) Il y a des choses à dire...

  • Anne Sophie - Répondre

    21 juillet 2017 at 17 h 50 min

    Merci pour les informations, je vais pouvoir faire ma demande d’ESTA, c’est beaucoup plus clair.

  • Geri - Répondre

    21 juillet 2016 at 3 h 41 min

    You put the lime in the coocunt and drink the article up.

Laisser un commentaire

Google+